LES NOUVELLES : la contrainte libératoire

Nous décidons ensemble du thème

de la nouvelle, ou du genre littéraire,

ou des critères imposés (mots, lieux...) que nous devons rédiger entre deux ateliers.

Cette contrainte est en fait "libératoire" :

elle restreint notre champ imaginaire et fournit ainsi un cadre qui  évite de nous disperser.

Même si je suis le formateur, je me plie

aux mêmes exercices. On apprend

tous les jours de tout le monde ! Les nouvelles sont envoyées à tous les participants qui peuvent les commenter.

  • sur le thème du Covid-19 : "La poule, les boules." LIRE LA SUITE

  • sur le thème du Covid-19 : "On n'y coupera pas." LIRE LA SUITE

  • sur le thème de la chance : "Raymond, qui ne parvenait pas à digérer..." LIRE LA SUITE

  • dans le genre frisson, avec un lieu imposé : le Barachois LIRE LA SUITE

  • avec les mots suivants : dents, artiste, lien, hôtel, perroquet, sanctuaire, euphorie, dragée, thé, météorite : "Le bruit des avions n’empêchait pas Steeve..."
    LIRE LA SUITE

  • sur le thème du chocolat, genre héroïc fantasy LIRE LA SUITE

  • dans le genre parabole  LIRE LA SUITE

LES EXERCICES